contact-asia

Découvrez le pays

Décalage horaire France Ouzbékistan

Le décalage horaire est de + 4h en hiver et + 3h en été. 

Population et langue en Ouzbékistan

République avec à la tête un Chef d'Etat élu au suffrage universel pour un mandat de 7 ans. 32 millions d'habitants de très nombreuses origines ethniques. Langue officielle depuis l’indépendance : l'ouzbek, toutefois dans la pratique encore le russe dans le commerce et l’administration. De plus en plus de jeunes parlent l’anglais ainsi que le personnel des hôtels. 

Religion en Ouzbékistan

90 % de la population est musulmane sunnite et 9 % sont chrétiens orthodoxes. Le 1% restant appartient à différentes confessions (catholiques, luthériens, juifs et bouddhistes). 

Fêtes et jours fériés en Ouzbékistan

1er janvier : Jour de l’An 
8 mars : Journée Internationale de la Femme
21 mars : Navrus, Jour du Printemps 
9 mai : Jour de la victoire de la 2nde Guerre Mondiale  
1er septembre : Jour de l’Indépendance  
1er octobre : Jour de l’Instituteur 
8 décembre : Jour de la Constitution 
Dates variables : Fête du Ramadan, Fin du Ramadan et Jour du Sacrifice  

Photographie

Une taxe sur le matériel photo & vidéo est souvent demandée à l’entrée des monuments et principaux sites touristiques ; son montant (à régler en devise locale) est généralement compris entre 1 et 3€ mais peut, dans certains cas, atteindre 5 voire 10€, selon le matériel dont vous disposez et le site visité. 

Us et coutumes en Ouzbékistan

De culture nomade, les ouzbeks sont très accueillants. N’oubliez pas d’ôter vos chaussures, mais de garder vos chaussettes, avant de pénétrer dans la maison s’ils vous invitent à partager le thé, le lait de jument fermenté ou la vodka. S’il est plus poli de demander avant, les populations se laissent photographier avec fierté et le sourire. Dans les familles de culture musulmane, toujours utiliser la main droite pour prendre la nourriture. Le pain est un aliment très respecté et offert en signe d’hospitalité : ne jamais le placer à l’envers sur la table ni jeter un reste dans la rue. 

Cuisine en Ouzbékistan

La cuisine ouzbèke est plutôt de style familial et mélange les inspirations orientales et russes, comme le plov plat national, un mélange de légumes, riz et viande de mouton, de boeuf ou de poulet, les traditionnelles chachliks ou brochettes grillées, du potiron buglama cuit à la vapeur comme les nouilles dont on fait aussi des rouleaux hunon farcis de viande et de pomme de terre. De nombreux légumes : courgettes, aubergines, chou, pommes de terre, tomates, poivrons, coings, vigne farcie. Tous ces plats sont généralement servis avec des nons galettes de pain traditionnelles.  Pour la boisson, éviter l'eau du robinet et préférez des boissons capsulées, du thé vert, du katik yaourt liquide ou... de la vodka! Les nombreux petits restaurants traditionnels vous permettront de découvrir le mode de vie des ouzbeks au quotidien: ambiance chaleureuse et petits prix. 

Combien ça coûte ? 
Un thé : 2.700 à 3.200 soums dans un café - 3.200 à 5.400 soums à l'hôtel.  
Un café style expresso : 9.000 à 12.000 soums (bar ou hôtel)  
Une bouteille d’eau minérale : 1.800 soums à l'épicerie - 5.300 soums à l'hôtel.  
Un Coca ou un Sprite : 7.500 soums au supermarché - 10.000 soums au bar - 15.000 à l'hôtel  
Un en-cas rapide dans bistrot local : 20.000 à 30.000 soums + 15% service 

Recette incontournable : le riz festif des Ouzbeks  
Tous les prétextes sont bons : naissance, circoncision, retour du service militaire, signature d’un contrat, funérailles … En Ouzbékistan, il y a toujours un plov à table pour les grandes occasions. Lors d’une noce, les convives se voient servir avant l’aube et après la première prière du jour des plats fumants de « plov du matin ». C’est avec les mains que l’on mange cette spécialité de riz cuit dans le jus, tradition roborative et festif qui est aussi a la carte de la moindre gargote dans les bazars de Samarcande ou de Tashkent, la capitale du pays. Les Ouzbeks adorent raconter des histoires de plov : Alexandre le Grand y aurait succombé dans les steppes d’Asie central, incitant ses soldats à se rassasier de ce plat riche, et apportant la recette jusqu’en Grèce. Mais c’est Avicenne, médecin persan né au Xe siècle près de Boukhara (dans l’actuel Ouzbékistan), qui le premier, en a consigné les différents ingrédients. Aujourd’hui, il existe quantité de variations régionales - avec ou sans viande, avec fruits secs ou fruits frais (coings, grenades …), avec telle ou telle épice – et autant de manières de le préparer. Pour faire simple, on s’en tiendra aux ingrédients principaux : riz, carottes ; oignons et mouton bien gras, signe d’opulence. Le choix du riz et des épices (cumin, coriandre, paprika…) reflète le statut social des hôtes. Pas question d’utiliser un riz de l’année précédente. Le plus frais sera le meilleur, et au marché, le jugement des oshpaz, des maîtres cuisiniers qui confectionnent les plov de fête, fait le succès – ou la faillite – des vendeurs.  Un plov ne saurait se faire à la légère ! Le rituel de la préparation et l’occasion d’un rassemblement : en général en général ce sont les hommes de la famille qui s’y attellent. Ils commencent par tailler en fins bâtonnets les carottes, qui donnent au plat sa douceur et sa couleur ; puis les oignons, qu’ils font confire. Ils veillent aussi au gras, souvent tiré de la queue du mouton, et mêlent parfois au riz des épines vinettes, baies acidulées de la famille de l’oseille, pour casser l’effet pâteux. Le plov cuit entre trente minutes et une heure dans un chaudron de fonte, le Kazan, chauffé au feu de bois. A l’arrivée, un plat qui a sa place sur toutes les tables de fête, quel que soit le milieu social des convives. Les Ouzbeks disent d’ailleurs : « Si tu es pauvre, tu manges du plov. Mais si tu es riche, tu ne manges que du plov ! »  Carole Saturno 

Hébergement

L’usage prévoit l’installation dans votre chambre à partir de 14h le jour de l’arrivée, et la libération de celle-ci à 12h maximum le jour du départ et parfois même 10h. Une mise à disposition en dehors de ces heures donne généralement lieu à un supplément non compris dans notre tarification. En Asie, la chambre triple est généralement une chambre double avec un lit d’appoint. A l’arrivée, certains hôtels peuvent demander l’empreinte de la carte bleue en cas de dépenses personnelles supplémentaires (minibar, laverie). 
Asia verité : les classifications hôtelières en Ouzbékistan ne correspondent pas aux standards occidentaux. Le confort est rarement luxueux même dans les grands hôtels, il est conventionnel pour les catégories intermédiaires et toujours chaleureux mais parfois rustique dans les hôtels de charme. Lors de chaque étape, un justificatif de séjour vous sera remis dans chaque hôtel. Il est impératif de conserver ces documents jusqu'à la fin du voyage. Les douaniers pourront vous les réclamer le jour de votre départ à l'aéroport de Tachkent.

Transports en Ouzbékistan

Aéroport : Bon à savoir

Pour tout voyage incluant un prologue au Kazakhstan (ou autre pays en Asie centrale) avec une escale à l'aller à Tachkent :
Il est impératif d'emprunter les couloirs "transit" à la sortie de l'avion lors du changement d'appareil à l'aéroport de Tachkent. Il ne faut en aucun cas sortir de l'aéroport durant cette escale. 

Pour les personnes se rendant en Ouzbékistan sans prologue : 
Arrivée à Tachkent - les guides et chauffeurs n'ayant pas systématiquement la possibilité de pénétrer à l'intérieur du terminal pour vous accueillir, c'est à l'extérieur du bâtiment qu'ils vous attendront munis d'un panneau à votre nom. Il vous faudra donc récupérer vos bagages et passer le contrôle des passeports et vous diriger vers la sortie. Mais attention pas de porteurs et fort peu de chariots à bagages.


Route : Bon à savoir

Bien que la conduite se fasse à droite, prendre le volant en Ouzbékistan reste dangereux. Le réseau routier couvre assez bien le pays mais le mauvais état des routes, la présence de cyclistes, de piétons, d’animaux sur les voies, ou encore l’absence de lumières, sont des éléments non négligeables. Il est donc préférable de louer une voiture avec chauffeur.  Si vous souhaitez tout de même louer un véhicule, sachez qu’un permis de conduire international est nécessaire et qu’il faut toujours prévoir une réserve d’essence pour les longs trajets, les points d’approvisionnement étant irréguliers. 

La route qui relie Khiva et Boukhara subissant d’importants travaux de rénovation, le transport s'en trouvera ralenti et fait donc de cette étape une longue journée de liaison imposée par une desserte aérienne aléatoire et irrégulière.  (info valable jusqu'en 2017 au moins) 

Achats en Ouzbékistan

Des tapis bien sûr, les plus réputés étant les Boukharas. Céramiques, bijoux en argent le plus souvent Turkmènes avec ou sans pierres précieuses, vêtements ou tissus de soie aux couleurs vives, coton brodé, couteaux gravés, instruments de musique, chapeaux en tout genre, et toutes les épices d'Orient et d'Asie.

Communications en Ouzbékistan

Téléphoner: de France : 00 998 suivi du numéro du correspondant incluant le code de la ville.  D'Ouzbékistan : 00 suivi du code du pays (33 pour la France).  
Portables : vous pouvez recevoir vos messages sur vos portables dans la plupart des villes.  
Internet : de très nombreux hôtels et guest-houses sont reliés à Internet.  
Ecrire: bureau de poste dans chaque ville mais compter au moins 10 jours pour l’acheminement de votre courrier vers l’Europe. 

Pourboires

En Ouzbékistan, la pratique des pourboires est largement répandue et attendue par vos guides et chauffeurs. Elle ne doit pas être perçue comme une contrainte, mais comme une récompense pour un service rendu. Son attribution et son montant sont laissés à votre appréciation, c'est pourquoi nous ne l'intégrons pas dans nos prix.  
Nous vous suggérons toutefois de prévoir : pour les voyages en groupes, environ 3 à 4 Euros par jour et par voyageur pour le guide qui vous accompagne pendant toute la durée de votre voyage et 2 à 3 Euros par jour et par voyageur pour le chauffeur; en voyage individuel,  environ 5 à 6 Euros par jour et par voyageur pour le guide (qu'il s'agisse d'un guide local sur une étape ou d'un guide-escorte vous accompagnant pendant toute la durée de votre voyage) et 3 à 4 Euros par jour et par voyageur pour le chauffeur. 

Préparez votre voyage

Adresse utile

Ambassade  
22 rue Aguesseau  
75008 PARIS  
Tel : 01.53.30 03 53

Formalités pour l’Ouzbékistan

Passeport en cours de validité au moins 6 mois au-delà de la date de retour.
Depuis le 5 octobre 2018, les ressortissants Français sont exemptés de visa pour tout séjour jusqu'à 30 jours.
Il en est de même si le voyage nécessite des multiples entrées sur le territoire ouzbèke.

Santé

Aucun vaccin n’est exigé; il suffit simplement de suivre les recommandations habituelles : boire de l’eau minérale ou purifiée et éviter les aliments crus.

Argent

Le soum ouzbek USZ. Les cartes de crédit sont acceptées dans les hôtels et les banques pour les paiements mais pas pour les retraits d’argent. Il est préférable d'avoir des devises étrangères en petites coupures - dollars US ou Euros, convertibles s'ils sont récents et en bon état, changeables facilement dans les nombreux bureaux de change. Par contre éviter les travellers chèques qu'il faut déclarer à l'arrivée.  
Simplifiez vos achats de devises : si vous le souhaitez, la société National Change s’occupera de vous livrer à domicile en toute sécurité de la monnaie locale ou, à défaut, des dollars américains.  Plus besoin de se déplacer, connectez-vous sur www.asia.fr, rubrique « nos services », et passez votre commande auprès de National Change.  
Pour connaître le taux de change, rendez-vous sur http://www.xe.com/fr/currencyconverter/

Faire sa valise

En général, un seul bagage en soute de 20 kg par personne est accepté par les compagnies aériennes sur les vols internationaux (en classe économique).Certaines compagnies autorisent jusqu'à 30 kg, veuillez vous référer à votre billet électronique (eticket) ou votre reçu d'itinéraire.  
Prévoir des vêtements chauds ou légers selon la saison, adaptés à un climat continental caractéristique très marqué: chaud en été, surtout au sud dans les déserts (jusqu'à 38°C/45°C), très froid l'hiver qui dure jusqu'en mars, surtout au nord (jusqu'à - 10°C).  Ayez toujours une tenue décente (shorts et épaules nues à éviter) et respectez les règles islamiques pour les visites des mosquées. Emportez une paire de socquettes si vous ne souhaitez pas marcher pieds nus.  De bonnes chaussures pour visiter les sites et une protection solaire seront les bienvenues.  Le printemps (de fin avril à fin juin) et l'automne (de septembre à novembre) restent les meilleurs mois pour découvrir le pays. 

Electricité en Ouzbékistan

Voltage de 220 volts. Vérifiez si un adaptateur est nécessaire sur http://www.priseselectriques.info/ ou prévoyez un adaptateur universel. 

A lire, à voir

Romans historiques et récits de voyage  
Le pèlerin de Samarcande de G. Moorhouse - Ed. Phébus  
Pluie d’or sur Samarcande de M. Nokovitch - Ed. Delville 
Oasis interdites de E. Maillard - Ed. Paillot  
L’Ouzbékistan au cœur des routes de la soie de Sergio Cozzi et Didier Labouche - Ed Géorama
Samarcande d'Amin Maalouf - Ed Fayard  
Tamerlan de Jean-Paul Roux - Ed Fayard  
Boukhara l'interdite de Thierry Zarcone - Ed Autrement  
La rumeur des steppes de René Cagnat - Ed Payot 

Arts et photographie  
Les arts de l'Asie Centrale de Pierre Chuvin - Ed Citadelles et Mazenod  
Asie Centrale : les fils de Tamerlan d'Alain Chenevière - Ed Vilo  
Sur les routes de la soie de Réza et Olivier Weber - Ed Hoëbeke  
Carnet de steppes de Sylvain Tesson et Priscilla Telmon - Ed Glénat  
Explorateurs en Asie Centrale de Svetlana Gorshenina - Ed Olizane

Guides touristiques  
Ouzbékistan - Olizane et Petit Futé  
Asie Centrale, la Route de la Soie - Lonely Planet  
Asie Centrale - Petit Futé 

Cartes  
Asie Centrale - Freytag & Berndt 

DVD  
Faut pas rêver sur la Route de la Soie de Laurent Bignolas - Ed France Télévision  
Echappées belles sur la Route de la Soie d'Istanbul à Samarcande de Marc Mopty - Ed France Télévision




Encore plus d’idées
Guide infos pratiques Iran  •  Guide infos pratiques Indonesie  •  Guide infos pratiques Kazakhstan  •  Guide infos pratiques Inde  •  Guide infos pratiques Hong-kong  •  Guide infos pratiques Nouvelle-caledonie  •  Guide infos pratiques Nouvelle-zelande  •  Guide infos pratiques Birmanie  •  Guide infos pratiques Oman  •  Guide infos pratiques Bali  •  Guide infos pratiques Dubai  •  Guide infos pratiques Laos  •  Guide infos pratiques Abu-dhabi  •  Guide infos pratiques Maldives  •  Guide infos pratiques Vietnam  •  Guide infos pratiques Macao  •  Guide infos pratiques Thailande  •  Guide infos pratiques Bhoutan  •  Guide infos pratiques Singapour  •  Guide infos pratiques Philippines  •  Guide infos pratiques Fidji  •  Guide infos pratiques Nepal  •  Guide infos pratiques Mongolie  •  Guide infos pratiques Malaisie  •  Guide infos pratiques Coree-du-sud  •  Guide infos pratiques Australie  •  Guide infos pratiques Vanuatu  •  Guide infos pratiques Cambodge  •  Guide infos pratiques Chine  •  Guide infos pratiques Kirghizistan  •  Guide infos pratiques Sri-lanka  •  Guide infos pratiques Taiwan  •  Guide infos pratiques Qatar  •  Guide infos pratiques Ouzbekistan  •  Guide infos pratiques Turkmenistan  •  Guide infos pratiques Armenie  •  Guide infos pratiques Georgie  •  Guide infos pratiques Jordanie  •  Guide infos pratiques Japon
5 bonnes raisons de

Voyager avec Asia

Depuis près de 30 ans, notre objectif est de faire en sorte que votre voyage à l’arrivée soit à la hauteur de votre rêve de départ. A nous de rechercher l’excellence dans tous les domaines !
Créativité
des programmes
Connaissance
du terrain
Services
à destination
Contrôle
de la qualité
Démarche
responsable

En cliquant sur OK, vous acceptez l’utilisation de cookies pour la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d’audience et le ciblage des publicités. Pour en savoir plus ou pour refuser l’installation de cookies, cliquez sur ce lien.
Pour paramétrer vos cookies cliquez ici.