contact-asia

Trouvez maintenant un vol vers la Mongolie

Envolez-vous pour la Mongolie, l’un des plus fabuleux pays d’Asie !

Prendre un ticket pour la Mongolie, vous assura un séjour absolument sensationnel. C’est une destination vers laquelle s’envoler sans hésitation aucune ! Ce voyage demandera un peu d’organisation. À commencer par la réservation de votre billet d’avion : quel est le meilleur moment pour prendre un vol vers la Mongolie ? Où se poser en Mongolie ? Votre vol aura-t-il une escale ? Quelle est la période à éviter pour un embarquement vers cette destination ? Voici quelques précisions utiles.






Billets d'avion vers les principales villes du Mongolie

Prendre un ticket vers Mongolie : infos utiles

Le plus grand aéroport du pays est celui international d’Oulan-Bator. Situé à 60 km au sud de la ville, il remplace l’aéroport international Gengis-Khan. De nombreuses compagnies aériennes le desservent au départ des grandes villes de France telles que Lyon, Marseille ou encore Nantes. Le temps de vol depuis l’aéroport Paris-Charles de Gaulle est en moyenne de 12 h. Vous ferez alors escale à Pékin, Moscou ou Istanbul. Depuis la province, pour le temps de vol, comptez environ 17 h depuis les aéroports de Lyon, Marseille ou encore Nantes.

Quand prendre un vol vers la Mongolie ?

La Mongolie présente un climat continental extrême. Les hivers y sont très froids (jusqu’à -40 °C la nuit) et les étés plutôt chauds. Au printemps, l’air est encore frais, voire froid. C’est aussi l’époque de l’année où les vents sont les plus violents. Ils provoquent des tempêtes de sable. Dès l’automne, les températures chutent, avec une moyenne de 5 °C. Pour découvrir les somptueux paysages de la Mongolie, privilégiez un décollage durant la saison estivale, de préférence en juillet ou en août (24 °C en moyenne), car dès septembre, la fraîcheur domine.

Billet pour la Mongolie : les immanquables

La Mongolie vous mènera de découverte en découverte. Dans le désert de Gobi, parcourez à dos de chameau les immenses dunes de Kongorin-Els et émerveillez-vous devant les célèbres falaises de Bayanzag, aux tons rouges et ocre. Dans la vallée de l’Orkhon, où coule la rivière du même nom, découvrez de somptueux pâturages parsemés de vestiges archéologiques, témoins de l’histoire des peuples qui s’y sont succédé. Quant aux amoureux de faune et de flore, ils ne manquerons pas de visiter le parc national de Khustaïn Nuruu, où cerfs rouges, gypaètes barbus et autres loups gris se partagent la steppe forestière.

Encore plus d’idées