contact-asia

Chemins de découvertes

Vietnam

Que manger au Vietnam ?

Avec notre itinéraire du meilleur de la cuisine vietnamienne, vous ne manquerez pas de choix. Ce pays est connu pour ses nombreuses spécialités culinaires. 
En voici un rapide aperçu!

Préparez vos papilles !

Le Vietnam est source d’étonnements culinaires pour nos papilles occidentales. Outre les plats les plus populaires comme l’incontournable pho et le généreux bo bun que vous trouverez sans difficulté à travers tout le pays (et même chez nous !), il en existe d’autres, souvent méconnus, qui se découvrent directement sur place, dans leur région d’origine. Place à un itinéraire des saveurs en dehors des sentiers battus !

Bun cha, le porc aigre-doux grillé

Ce plat typique d'Hanoï, simple et goûteux, n’a pas fini de vous donner l’eau à la bouche. Des lamelles de poitrine de porc et des boulettes de porc parfumées aux herbes sont grillées au barbecue avant d’être disposées brûlantes sur un lit de nouilles de riz tiède. Le tout est accompagné d’une salade fraîche et d’une sauce sucrée-salée nuoc mam parfumée à la carotte et à la goyave. Ail et piment finalisent l'assaisonnement selon vos goûts. On peut ajouter à ce festin délicat des nems ran (ou nems) croustillants.

Où manger le meilleur Bún cha à Hanoi ? 
Bun Cha Huong Liên : 24 Lê Van Huu, Phan Chu Trinh, Hai Bà Trung, Hanoi

Le Cha muc, le surprenant pâté de calamar frit

Originaire de la Baie d’Halong, on se presse dans tout le Vietnam pour venir déguster ce plat réputé pour sa fraîcheur sans pareil et son goût incomparable. Le cha muc est toujours préparé le jour même, dans le secret de la plus pure des traditions. Les morceaux de calamars à chair tendre sont assaisonnés avec un mélange d’épices, puis mélangés avec de la viande de porc, de l’ail, des oignons, du sucre et de la sauce de poisson afin de former une pâte immaculée compacte, modelée à la main. Les boulettes sont ensuite jetées dans de l’huile

bouillante jusqu’à obtenir une teinte dorée. C’est encore meilleur parsemé d’oignons séchés et de sauce pimentée !

Où manger le meilleur Cha muc à Halong ? 
Xoi Cha Muc Ba Béo Minh Hoà : Thuong Mai, P. Bach Dang, Thành pho Ha Long, Quang Ninh

Le Banh da cua, la soupe marine aux 1001 saveurs


À toute heure de la journée, les vietnamiens se pressent dans les échoppes de rues pour déguster cette savoureuse soupe. Ce qui en fait son succès ? Son bouillon. Très parfumé, sa composition est riche en arômes diversifiés : chair de crabe des rizières, oignons secs, poivrons rouges sucrés, citron, écorces, fleurs de bananier, mélisse ou encore basilic. Une véritable explosion de saveurs en bouche ! Et si ce n’est pas encore suffisant, quelques cuillères de pâte de crevettes ou de sauce de poisson lui conféreront un fumet encore plus exquis. À cette préparation y sont incorporés des nouilles de riz et de tapioca, des fruits de mer (crevettes, pinces de crabe, etc.) et des boulettes de porc aux herbes. Qui dit mieux ?
Où manger le meilleur Banh da cua à Hai Phong ?
Quán Bánh Da Cua Be Ba Cu : 179 Cau Dat, CAu Da, Ngô Quyen, Hai Phong

Bun riêu, la soupe de crabe au doux fumet

Plat emblématique du Nord du Vietnam, le bún riêu est un bouillon de crabe et de tomates au vermicelle de riz. Du sang de porc coagulé est utilisé pour lui donner cette couleur rouge-orangé. Ce qui en fait sa réputation, ce sont en particulier les petits crabes des rizières cua dong qui lui donnent un fumet subtil. Le plat d’origine est simple, agrémenté de chair de crabe, de morceaux de tofu, de quelques quartiers de tomates fraîches et de jus de riz fermenté, mais il s’est enrichi avec le temps. Au Sud du pays notamment, les portions sont plus riches et variées avec l’ajout de mortadelle vietnamienne, de viande et d’abats de porc ou encore de crevettes. Pour être certain de goûter à l’authentique bun riêu, rendez-vous dans la ville de Soc Trang où il est né.

Où manger le meilleur Bun riêu à Soc Trang
Quan Bun Riêu Kieu : 5 Phan Boi Châu, Phuong 3, Soc Trang

Thit dê, la tendre viande de chèvre des montagnes

Outre ses sublimes paysages champêtres, la charmante province de Ninh Binh, aussi connue que la Baie d’Halong terrestre (où ont été tournées quelques scènes du film Indochine), vous promet une gastronomie rustique et authentique à base de produits locaux. Le produit régional le plus fameux est sans aucun doute la viande de chèvre, appelée Thit dê. Les bêtes bénéficient d’un environnement idéal à leur croissance, plantées sur leurs rochers de granit avec de l’herbe saine et de l’air pur à profusion. Ce bon traitement rend la chair plus tendre et savoureuse qu’ailleurs. Elle est tout d’abord grillée avant d’être plongée dans une marinade faite à base de basilic. Le plat se mange assaisonné de sauce soja et accompagné de fines lamelles de bananes vertes et de carambole.

Où manger le meilleur Thit dê à Ninh Binh ?
Nhà Hàng Thang Long : Tràng An, Truong Yên, Hoa Lu, Ninh Bình

Com lam, le riz des montagnes


Si vous êtes à la recherche d’une expérience culinaire vraiment authentique, voici un plat à ne pas manquer. Le com lam constitue une grande partie de l’alimentation des muong, peuple minoritaire des montagnes au nord du pays. De par le manque de moyens et d’ustensiles, cette préparation à base de riz gluant est réalisée dans la plus pure tradition muong. Le riz est alors cuit dans des tronçons de jeunes bambous de 20 à 30 cm avec une extrémité bouchée. Ils sont ensuite disposés sur des braises jusqu’à ce que l’écorce soit calcinée. On en extrait délicatement le riz qui a pris la forme d’un rouleau compact. Accompagné de poulet ou de porc rôti (d’autres spécialités de la région), c’est un vrai délice ! 
Nous vous conseillons de le découvrir en mangeant directement chez l’habitant.

Bun bo Hue, la soupe épicée des rois

Comme son nom l’indique, le bun bo Hue est une grande spécialité de la province de Hué, souvent associée à la cuisine royale. Comme beaucoup de plats vietnamiens, il est très riche en saveurs et ses arômes sont complexes. Sur la base d’un bouillon très épicé (vous voilà prévenu !) aux notes de citronnelle, dans lequel sont plongées des nouilles de farine de riz, sa composition peut varier. Elle comprend généralement du bœuf et un os de porc bouilli, le tout accompagné d’un mélange de légumes finement hachés et de pousses de soja frais à ajouter au dernier moment. Certaines préparations peuvent aussi contenir de la queue de bœuf ou des pieds de cochon. Généralement servi avec des quartiers de citron vert afin d’y ajouter une touche de fraîcheur et d’acidité.

Où manger le meilleur Bun bo Hue à Hué ? 
Family Home Restaurant : 4 Nguyen Tri Phuong, Phu Hôi, Thành pho Hue, Thùa Thiên Hue

Mì Quang, la soupe de nouilles double-saveur

C’est l’un des plats les plus emblématiques de Da Nang. Simple et savoureuse, cette soupe de nouilles de riz traditionnelle parfumée au safran s’invite quotidiennement à la table des vietnamiens friands de saveurs mixtes. C’est ainsi que les crevettes et la viande de porc se côtoient subtilement aux côtés des fleurs de bananier, des galettes de riz croustillantes au sésame et des cacahuètes brisées. Le tout est relevé par des herbes aromatiques triées sur le volet. Au fil des années, le plat s’est diversifié à travers le pays en de multiples versions, tout aussi créatives : poulet, calamars, œufs, escargots et même cuisses de grenouille, viennent s’ajouter à sa composition initiale.

Où manger le meilleur Mi Quang à Da Nang
Mi Quang Bà Ngân : 108 Dong Da, Thuan Phuoc, Hai Châu, Dà Nang 550000

Bun ca sua, la curieuse soupe de méduse


Parfois, il faut savoir prendre quelques risques avec son palais pour découvrir des merveilles insoupçonnées. Ce plat typique de la province de Nha Trang aura de quoi éveiller la curiosité de vos amis. Le bun ca sua est une soupe de vermicelle agrémentée de gâteaux de poisson et de méduse ! On trempe les morceaux de fishcake et de méduse, fondants et translucides, dans de la sauce nuoc mam épicée. Étonnant par son aspect, mais aussi par sa consistance et son goût unique, ce potage ne plaira pas forcément à tout le monde. Soyez rassurés, il est possible de remplacer la star de cette recette par du thon, moins dépaysant, mais tout aussi savoureux !

Où manger le meilleur Bun ca sua à Nha Trang ?
Bun Ca Nguyên Loan : 123 Ngô Gia Tu, Phuoc Tien, Thành pho Nha Trang, Khanh Hoa 650000

Com tam, l’assiette des titans

Ennemis du cholestérol attention, ce plat, bien que délicieux, ne sera pas l'allié de tous ! Originaire de Saïgon, le com tam est une préparation ultra protéinée variée et très complète, particulièrement appréciée par les travailleurs vietnamiens en manque d’énergie. Ainsi, c’est un véritable festival des goûts que vous allez trouver dans votre assiette. La base de ce plat se compose d’un petit mont de brisures de riz accompagné de crudités fraîches et juteuses (concombres, salade, tomates), d’une côte de porc marinée grillée, d’un pâté de porc, d’une omelette cuite à la vapeur (souvent enrichie de crevettes), de couenne de porc émincée, le tout recouvert de poudre de riz grillé, d’une sauce aux oignons et de nuoc mam. Tout un programme ! Il est même possible d’y ajouter un œuf sur le plat. Pour faire passer le tout, un bol de bouillon canh vient finaliser ce copieux menu. Alors, tenté ?

Où manger le meiileur Com tam à Ho Chi Minh ? 
Com tam Ba Ghien : 84 Dang Van Ngu, Phuong 10, Phu Nhuan, Ho Chi Minh

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !