contact-asia

Cela rend modeste de voyager ; on voit quelle petite place on occupe dans le monde

Gustave Flaubert
 
 

La vie de rue à Chatuchak et Chinatown

Vue du temple Wat Arun depuis la rivière du Chaophraya
Sur le marché de Chatuchak

Chez Asia, on aime comparer Bangkok à New York car, comme son homologue américaine, la capitale de la Thaïlande ne s’arrête jamais. On peut y retourner des dizaines de fois sans se lasser, il y a toujours une nouveauté à se mettre sous la dent. Avec ses 9 millions d’habitants, Bangkok compte parmi les 20 plus grandes villes d’Asie. L’explorer en tuk tuk ou à pied, c’est osciller sans cesse entre tradition et modernité, entre majestueux édifices centenaires tels que le Grand Palais et rooftop bars ultra-modernes offrant une vue magique sur Bangkok illuminé à la nuit tombée. 

La meilleure façon de savourer la ville ? En compagnie d’un expatrié qui saura exactement quoi vous montrer. Une expérience privilégiée que l’on vous permet de vivre grâce à nos précieux contacts Asia. Il vous emmènera dans son Bangkok à lui, loin des grandes artères et des embouteillages, au cœur des ruelles où une deuxième vie s’est installée : dans l’incroyable marché de Chatuchak. Organisé en sections, vous trouverez à peu près tout ce que vous pouvez imaginer dans ce lieu très prisé des locaux qui s’étend sur 110 000 m² : des vestes militaires vintage aux services à thé en faïence en passant par les créations de jeunes artistes ou des accessoires pour animaux. Slalomez entre les stands colorés dans le dédale d’allées pleines de vie de cet immense temple du shopping thaïlandais en quête d’un petit coup de cœur. N’hésitez pas à négocier, vous ferez de sacrées bonnes affaires ! 

Tuk Tuk garré dans une rue de Bangkok
Temple Wat Pho dans le quartier historique de Bangkok

Bangkok possède d’importants quartiers où sont rassemblées les communautés étrangères. On se croirait vraiment dans un autre pays : un petit tour dans le quartier portugais et vous jureriez vous trouver à Lisbonne, un crochet par Chinatown et vous voilà dans l’Empire du Milieu. Dépaysant à souhait ! Aller prendre un bain de foule dans le quartier chinois de Bangkok fait partie des incontournables lors d’un voyage dans la capitale du pays du sourire. Temples rutilants, petits magasins et restaurants où l’on mange pour une bouchée de pain bordent les rues prises d’assaut en journée (et désertées le soir) par les scooters, les voitures et les typiques tuk tuk. L’endroit est tout indiqué pour faire un plongeon, la tête la première, dans la frénésie ambiante puis marcher, l’esprit vagabond, sous un joli plafond de joyeuses lanternes rouges. 

 

Les joyaux Wat Arun et Wat Pho

Bangkok abrite 400 temples bouddhistes, situés pour la plupart sur les berges du fleuve Chao Phraya. Vous entendrez parler du Wat Arun, le plus célèbre de la ville. Souvenez-vous de son nom, le temple de l’aube, vous penserez ainsi à le visiter au petit matin lorsque la chaleur s’apprécie encore et que les touristes dorment à poings fermés. Assurez-vous d’avoir de bonnes chaussures afin de gravir les marches raides du Prang central de style khmer, recouvert de milliers de fragments de porcelaine colorée d’une finesse extraordinaire. Au sommet, délectez-vous de la vue superbe sur le fleuve et sur Bangkok. 
En face, le temple Wat Pho réserve d’autres précieuses surprises. Il héberge une colossale statue de Bouddha aux pieds nacrés, étendu de tout son long sur plus de 40 mètres, en passe d’atteindre le parinirvana (autrement dit de s’éteindre physiquement) ainsi qu’une école de massage traditionnel thaï à la réputation mondiale. Vous rêvez de vous relaxer entre les mains des apprentis ? On préfère vous prévenir, les massages proposés sont plutôt du genre énergiques.



 

 

Le rafraîchissant poumon vert de Bang Krachao

Il y en a pour tous les goûts à Bangkok. De l’agitation citadine certes, mais aussi de la verdure et du calme. On lève le voile sur la méconnue île de Bang Krachao, un petit bout de terre lové dans l’une des boucles du fleuve Chao Phraya. À quelques minutes de bateau de l’effervescent centre-ville, se cache cette campagne thaïlandaise avec ses rues tranquilles, ses charmants petits ponts dont la largeur ne permet qu’à un seul vélo de circuler et ses ravissantes fermes d’orchidées. Si vous vous y rendez le week-end, vous croiserez les locaux qui viennent se ressourcer et prendre une grande bouffée d’air frais. Délicieuse street-food, petits monastères, marché flottant de Bang Nam Phueng et joli jardin botanique de Sri Nakhon Khuean Khan, Bang Krachao offre largement de quoi passer deux agréables journées au vert thaïlandais.

 
Skyline de la ville de Bangkok

La capitale de la Thaïlande ne s’arrête jamais. On peut y retourner des dizaines de fois sans se lasser, il y a toujours une nouveauté à se mettre sous la dent

Virginie Gerbault
 
Skytrain appelé BTS circulant dans la ville de Bangkok

A faire

Voyager en métro aérien

La capitale asiatique n’a rien à envier à sa cousine française. Son métro aérien moderne, Skytrain ou BTS pour les intimes, permet aux Bangkokois et aux visiteurs de prendre de la hauteur sur la ville et d’éviter la pollution et les bouchons. Vous aimez les polars ? Glissez le très noir "Bangkok 8" signé John Burdett dans vos bagages pour frissonner lors de votre voyage.

 
Classique pad thaï aux crevettes

A manger

Manger le meilleur pad thaï

La street-food est une institution à Bangkok. Il faut savoir que les habitants choisissent leur logement en fonction de la qualité des restaurants de rue à proximité. Vous dégusterez un pad thaï exceptionnel pour seulement 25 bahts dans le quartier de Bang Rak. Afin d’être sûr de ne pas vous tromper, vérifiez que l’adresse qui vous tente possède un bol bleu, gage d’hygiène et de qualité comme l’étoile Michelin.

 
Bateau bus sur le fleuve Chao Phraya

A essayer

Prendre les bateaux publics

Étonnant et pourtant, on vous recommande vivement de monter dans un bateau public bangkokois. Privilégiez une ligne sans touristes desservant un quartier résidentiel dépourvu de site historique puis laissez-vous porter par la vie du fleuve avec le brouhaha en guise de musique d’ambiance. Sans destination précise, juste par curiosité et pour le plaisir de partager le quotidien des locaux à Bangkok.

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !