contact-asia

Cette île s’appelle Taïwan. C’est la palette d’un peintre : des langues multiformes émettent des sonorités multicolores qui se fondent dans la belle île chamarrée.

Chen Li, Chant de l’île aux enfants de Taïwan
 
 

Dépaysement made in Taïwan

Skyline de la ville de Taipei à Taïwan au Crépuscule
Mémorial Tchang Kaï-Chek, lieu de visite incontournable à Taipei

Il faut se perdre dans les rues d’une ville pour la visiter vraiment. Dihua est l’endroit idéal pour cela à Taipei. On vous entraîne au cœur du vieux quartier commerçant où échoppes traditionnelles, salons de thé so british, cafés branchés et petits temples vivent en bon voisinage. Laissez vos yeux s’attarder sur les bâtiments centenaires, les maisons nichées au-dessus des boutiques et les frontons portant les indéchiffrables noms de famille des négociants. Ne soyez pas timides, mettez le nez dans les étals de fruits séchés et lorsqu’un petit creux se fait sentir, prenez place sur les modestes tabourets en plastique pour mordre dans de délicieux snacks taïwanais. Au passage, on vous chuchote une adresse secrète : Lao Mian Cheng Lantern shop. Dans ce magasin qui fournit les festivals de la ville, vous pourrez vous offrir une de ces lanternes rondes qui colorent les ruelles de Taipei. 

À une poignée de minutes de là, le magistral Mémorial Tchang Kaï-Chek, édifié en 1980 en hommage au premier président de la république du pays, attend les curieux du monde entier. Trônant sur la place de la liberté, le monument massif, tout de marbre blanc vêtu et coiffé de tuiles en verre bleu nuit, fait forte impression. Gravir ses 89 marches pour aller saluer la souriante statut en bronze du président et explorer le musée qui lui est consacré font, selon nous, partie des musts d’une visite du mémorial. Repus d’histoire ? On vous emmène dans la partie réservée aux expositions artistiques temporaires à la découverte de captivants univers. Vous avez du temps ? On retourne avec vous sur les lieux à la nuit tombée afin de vous montrer le colossal bâtiment illuminé, encore plus saisissant. C’est ce que l’on appelle dans le jargon se prendre une claque ! 

Ruelle de Taipei aux facades de bâtiments couvertes de lanternes
Vue aérienne de nuit de la tour 101 à Taipei

Taipei ne serait pas Taipei sans sa fameuse tour 101. À l’instar de ses cousines asiatiques, la capitale de Taïwan possède son lot de vertigineuses constructions. Demandez à n’importe quel Taipéien, il vous dira que vous ne pouvez pas quitter la ville sans avoir pris votre courage à deux mains pour grimper au sommet de l’immense fierté nationale, 10ème plus haut gratte-ciel du monde. Suivez votre guide Asia en vous armant de patience, car vous ne serez malheureusement pas les seuls à venir réclamer votre dose de sensations fortes, et laissez faire les ascenseurs. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, vous aurez franchi les 101 étages de la prouesse architecturale et vous retrouverez perchés à 509 mètres, avec tout Taipei sous vos pieds. Magique. 

 
 

Confucius & Bao’an, les temples voisins

Pas de rutilantes statues bouddhistes, ce temple-là mise sur la sobriété. La raison ? Ce n’est pas une divinité que l’on honore ici mais le plus célèbre des philosophes chinois : Confucius. Le temple est posé au milieu d’un ravissant jardin agrémenté de bonzaïs, de bambous et de mini ponts, donnant une douce impression de sérénité. L’astuce dont on vous fait profiter : y aller à l’aube lorsque la lumière du jour naissant éclaire le monument. Rejoindre le temple Bao’an ne vous demandera que quelques pas. Rien à voir avec le premier : le sanctuaire que l’on vous dévoile est richement décoré de la tête aux pieds. La qualité du travail de restauration entrepris, salué par l’UNESCO, lui vaut généralement une pluie de compliments. Nous, on en ressort toujours émerveillés.

 
 

La colline parfumée de Maokong

Amateurs de thé ? Il y a de quoi vous régaler à Taipei. Tout à côté de la ville, se trouve un écrin taïwanais : la colline de Maokong. Suivez les conseils de votre guide Asia, et partez pour un voyage d’une petite heure en transports publics afin de vous éloigner de l’effervescence citadine, puis en téléphérique pour prendre de la hauteur, et vous voilà arrivés au sommet. La magnifique vue panoramique sur Taipei, ses montagnes recouvertes de plantations de thé et sa jungle inattendue ne déçoivent jamais nos voyageurs. Et ça, quel que soit le moment de la journée. L’une des tea houses qui lardent la colline vous accueillera pour déjeuner et vous apprendra comment choisir, servir et déguster le thé dans les règles de l’art taïwanais. À moins d’avoir les jambes en coton, on vous préconise de redescendre à pied, en empruntant les sentiers qui glissent le long des montagnes, à travers les champs verdoyants et les jolies maisons de thé. Une charmante balade en pleine nature, à peine croyable si près de la bouillonnante capitale. 

 

Entrée du musée du Palais national de Taiwan à Taipei

L’incontournable Musée national du Palais


Pas moins de 697 490 pièces retraçant 5000 ans d’histoire, autrement dit la plus grande collection d’objets artisanaux chinois du monde, voilà le trésor unique que renferme le Musée national du Palais de Taipei. À côté, le Louvre fait pâle figure, avec ses 460 000 œuvres. Vous pourrez y admirer de précieux ouvrages, peintures, bronzes et céramiques ayant appartenu aux dynasties Qing et Song. Un mystérieux objet déplace des foules de Chinois : un étonnant chou en jadéite sculpté. Il est fort probable que vous ne lui trouviez aucun intérêt, même en l’observant attentivement. Interrogez votre guide Asia, il vous expliquera d’où il tire sa valeur et vous contera quelle métaphore les élogieux visiteurs lisent entre les fissures et les ondulations de ce chef d’œuvre taïwanais.


 

 

 
Marché de nuit à Taipei

A faire

Les marchés de jour et de nuit

Impossible de venir à Taipei sans passer par un marché. On vous accompagne chez les grossistes de Wu Fen Pu pour vous aider à négocier vos emplettes. Vêtements, chaussures, bijoux, vous dénicherez forcément une pièce à votre goût. Motivés par une virée nocturne ? Direction Raohe Street.
Alley 9, Lane 443, Yongji Road, Xinyi District,
Raohe Night Market, Raohe Street, Songshan District, T

 
Ravioli Xiao long bao à Taipei

A goûter

Les raviolis de Din Tai Fung

Rien que d’en parler, on en a l’eau à la bouche. On vous conduit dans l’un des restaurants de la célèbre chaîne taïwanaise. N’imitez pas les touristes qui se précipitent pour engloutir les délicats xiao long bao, tournez-vous plutôt vers le manuel illustré fourni avec votre repas pour savoir précisément comment régaler vos papilles. 
Din Tai Fung Chinese Taipei 101 Restaurant, No. 45, City Hall Rd, Xinyi District

 
L’insolite théâtre de Taipei

A voir

L’insolite théâtre de Taipei

Retomber en enfance loin de chez vous, c’est ce que l’on vous propose de vivre. Entre les murs d’une belle maison traditionnelle de Dihua, le samedi après-midi, se joue un spectacle de marionnettes qui vous plongera dans l’art séculaire sophistiqué du Budaixi. On se doutait que ça vous plairait : vos billets sont déjà réservés ! 
Taiyuan Asian Puppet Theatre Museum, No. 79-1, Xining North Road, Datong District

 

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !