contact-asia

La monnaie du peuple

Tous les voyageurs chevronnés vous le diront : quand on s’envole vers une nouvelle destination, il vaut mieux se pencher de près sur la monnaie locale dès les préparatifs pour éviter que le périple de rêve ne vire au cauchemar. Car chaque pays est différent et a ses spécificités culturelles côté paiement, et l’Empire du milieu n’y échappe pas. 
On vous présente donc le renminbi (RMB), aussi appelé yuan (CNY). Dans la rue, on entend surtout parler de kuai, une information à retenir si vous vous lancez dans les négociations pour vous offrir un élégant tapis en soie ou un joli service à thé déniché sur un marché ou dans une petite échoppe. Sentez-vous à l’aise, tout en restant très respectueux évidemment, les Chinois sont habitués à ce que les touristes marchandent, c’est même devenu un petit jeu pour certains d’entre eux.
Le cash est monnaie courante en Chine. Même s’il a tendance à être remplacé par le paiement dématérialisé dans les grandes villes, de manière générale, les Chinois continuent à régler en espèces la majorité des dépenses du quotidien. Vous ne pourrez donc pas voyager léger partout (pas dans les campagnes en tout cas) avec votre seule carte de crédit en poche et son mode sans contact comme vous avez l’habitude de le faire dans notre cher hexagone. 
Soyez vigilants, de nombreux faux billets circulent en Chine. Pour les démasquer, gardez toujours un original provenant d’une banque et jouez au jeu des différences. Refusez systématiquement les propositions d’inconnus dans les ruelles touristiques même s’ils vous font miroiter une absence de commission et un alléchant taux de change assortis d’un chaleureux sourire.

Changer son argent à l’aéroport, dans les hôtels ou les banques

Vous ne trouverez pas beaucoup de bureaux de change officiels en Chine. La solution rapide et facile consiste à échanger vos euros contre des yuans, fraîchement débarqué de l’avion ou dès votre arrivée à l’hôtel si celui qui vous accueille est situé dans une grande ville. 
Pour bénéficier d’un taux de change plus intéressant, rendez-vous dans une banque (la Bank of China, l’Industrial and Commercial Bank of China ou l’Agriculture Bank of China comptent parmi les plus importantes). En ville, elles sont ouvertes tous les jours, même le dimanche. Prévoyez du temps et armez-vous de patience car on vous demandera de présenter votre passeport et de remplir un certain nombre de papiers. 
Autre option encore plus pratique : notre partenaire National Change peut s’occuper de vous livrer où que vous soyez et en toute sécurité, de la monnaie chinoise ou des dollars américains. Inutile de vous déplacer, il vous suffira simplement de vous connecter sur notre rubrique services pour passer commande.

Ou se tourner vers les distributeurs pour en retirer 

Vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de voyager avec des liasses de billets dans vos valises ? Retirez des yuans aux distributeurs grâce à votre carte de paiement internationale (de type Visa, American Express ou MasterCard), il y en a à tous les coins de rue dans les villes principales. Ne vous fiez qu’à ceux appartenant aux banques nationales chinoises, les autres pourraient refuser ou pire, engloutir votre précieuse carte. Et ne vous précipitez pas en saisissant votre code : certains claviers sont inversés, vous risqueriez de bloquer l’accès à vos comptes après plusieurs tentatives. Ces situations pouvant être source de stress, chez Asia, votre guide ou le service de Conciergerie pourront toujours vous aider en cas de doute ou de problème.

Adopter la carte Octopus à Hong Kong


Vous avez prévu de séjourner ou de faire un petit détour par le célèbre port aux parfums ? Sachez que les habitants d’Hong Kong utilisent une carte à puces rechargeable, nommée Octopus, pour payer leurs trajets en transports en commun, le parking ou régler leurs courses dans les épiceries ou les supermarchés. Vous pourrez en acheter une facilement aux guichets des stations de métro ou de train. Cette carte fonctionne sur le principe du sans contact, vous ne serez donc pas trop dépaysé.

Goûter aux joies du paiement mobile

En quelques années seulement, il est entré dans la vie des citadins chinois. Que ce soit pour commander à manger, louer un vélo ou faire des petites emplettes dans les magasins, le paiement mobile est devenu un réflexe. Pourquoi ne pas profiter de votre voyage en Chine pour tenter vous aussi l’expérience avec votre smartphone ? C’est tellement plus simple et vous prendrez un peu d’avance sur une pratique qui sera certainement bientôt aussi répandue en France.
Vous n’aurez qu’à télécharger l’application WeChat ou Alipay et à la relier à votre compte courant. Après avoir dégusté un bon canard laqué dans un restaurant pékinois, présentez votre téléphone, on scannera votre QR Code et vous aurez réglé l’addition !  

 

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !