contact-asia

Chemins de découvertes

Oman

Oman : entre désert, mer et merveilles !

Poser ses yeux sur les sublimes paysages du Sultanat du Moyen-Orient est un privilège. Dunes de sable orangées, oasis verdoyantes et montagnes abruptes comptent parmi les trésors les plus précieux des Omanais. On vous en offre un petit aperçu.

Le mirage de Wahiba Sands 

Aussi appelé Sharqiya Sands, Wahiba Sands fait partie du plus grand désert de sable du monde : le Rub al Khali. C’est à bord d’un 4x4 que l’on explore le désert d’Oman et que l’on rejoint les campements. Rassurez-vous, des pistes sont tracées dans le sable et à part quelques cailloux qui peuvent surprendre au début et de courts passages un peu plus mouvementés dans les dunes, l’exercice n’est pas tellement plus compliqué que de conduire sur de la neige. La vigilance reste tout de même de mise pour éviter l’ensablement. 
Une fois les pneus dégonflés et les instructions religieusement écoutées, l’aventure peut commencer. Des kilomètres de dunes défilent à travers la vitre. La beauté de cette poussière d’or qui vire tantôt à l’orangé, tantôt au rouge ou même au violet et sur laquelle les traces de vie s’effacent avec le passage du vent est saisissante. 

Plusieurs campements sont installés dans le désert : spartiates ou luxueux, du plus proche au plus éloigné des zones touristiques pour vivre une expérience hors du commun. Sentir le sable fin et chaud sous vos pieds, partager un chaleureux dîner avec une famille de bédouins, regarder le soleil disparaître lentement derrière les dunes, vous endormir sous un infini ciel étoilé et vous réveiller en assistant au spectacle magique du désert qui s’éclaire de nouveau, voilà ce qui vous attend si vous passez la nuit à Wahiba Sands.

Jebel Akhdar, la majestueuse Montagne Verte

Des dunes avec leurs courbes harmonieuses aux massifs rocheux taillés à pic, Oman fait le grand écart côté relief. La Montagne Verte, une portion de la chaîne des monts Hajar, doit son nom aux cultures en terrasse qui la colorent. Les Omanais viennent y profiter de l’agréable fraîcheur offerte par l’altitude et les voyageurs y découvrir les charmants villages perchés à flanc de falaise comme celui d’Al Ayn. Au printemps, on peut y humer le parfum des roses cultivées dans les montagnes qui flotte délicieusement dans l’air. 
Les points de vue époustouflants ne manquent pas sur le plateau de Saiq. Le plus célèbre, le « Diana’s viewpoint » qui se trouve tout près de l’hôtel Anantara, a été baptisé ainsi en souvenir de la visite officielle de la princesse britannique.  
Jebel Akhdar est aussi le décor de grands challenges sportifs comme celui de la Haute Route d’Oman. Lors de la première édition qui s’est déroulée en 2019, des cyclistes venus des quatre coins du monde ont courageusement gravi les 13 km jusqu’au sommet.

Ras al Jinz et son cortège de tortues de mer 


Une étendue de sable doré enchâssée entre l’Océan Indien et de splendides falaises et peuplée de célèbres habitantes, c’est la magnifique plage de Ras al Jinz que les tortues vertes ont choisi pour donner la vie. Entre juin et septembre, on peut y observer ces grandes demoiselles à carapace s’affairer pour préparer leur nid et admirer le spectacle émouvant des minuscules bébés tortues qui tentent maladroitement de rejoindre la mer, sous le regard attentif des prédateurs prêts à n’en faire qu’une bouchée. Un précieux cadeau de la nature qui se partage, les yeux brillants, et plaît tout particulièrement aux enfants ; et pour les amoureux des fonds marins la richesse de la région appelle à l’exploration. Entre poissons volants, tortues, raies Manta ou encore dauphin, il y a de quoi créer des rencontres uniques à savourer en famille ou en duo.

Jebel Shams, la grande Montagne du Soleil

Jebel Shams est le point le plus haut des monts Hajar et d’Oman. Souvent dans l’ombre du Jebel Akhdar préféré par les touristes, cette montagne est pourtant un véritable paradis pour les marcheurs qui n’ont pas froid aux yeux. La randonnée incontournable : Balcony Walk. Pas besoin d’avoir des heures de trekking au compteur, elle est accessible à tous les voyageurs, très bien balisée et ne dure que quelques heures. On conseille de la programmer l’après-midi pour bénéficier d’un peu d’ombre. Plus impressionnante que réellement dangereuse, elle fait vivre de belles sensations, notamment grâce à la vue plongeante qu’elle offre sur le fond du Canyon d’Arabie. En chemin, on rencontre des petits ruisseaux, de rares arbustes ébouriffés et quelques chèvres paisibles incroyablement à l’aise sur ces reliefs escarpés.

Les jolies maisons typiques d’Al Hamra 

Ce petit village bordé d’une palmeraie et installé au pied du Jebel Shams vaut le détour avec ses habitations traditionnelles construites en pisé dans le respect de la coutume yéménite. Elles sont abandonnées et tombent en ruine mais cela n’enlève rien à leur charme. L’une d’entre elles a été transformée en musée vivant : l’écomusée Bait Al Safah. Sa visite fait partie des moments forts de notre circuit Impressions omanaises. À l’intérieur, des habitants en tenues d’époque reproduisent des scènes de vie d’antan : tissage de coussins et de tapis, fabrication de farine, cuisson de fines galettes de pain dentelées. Une pièce entière est réservée à la conservation des dattes selon les méthodes traditionnelles. Un authentique voyage dans le temps et un grand bol de culture Omanaise ! 

 

L’impérissable Wadi Shab 


Situé à deux petites heures de la capitale Mascate, Wadi Shab se mérite. Pour atteindre les piscines naturelles formées par cet exceptionnel cours d’eau qui serpente le long des falaises, il faut marcher longtemps, nager, escalader, sauter en faisant fi du vertige, traverser des grottes sombres et surtout, ne pas se décourager. Car les surprises qui jalonnent ce petit parcours du combattant et le paysage à l’arrivée en valent vraiment la peine ! 

Wadi Bani Khalid, la belle oasis

Ce n’est pas parce qu’on a vu Wadi Shab que l’on connaît tous les cours d’eau du Sultanat. La seconde pépite aquatique d’Oman s’appelle Wadi Bani Khalid et présente un décor tout aussi époustouflant. Pour vivre une expérience encore plus intense, mettez le cap sur cette gorge splendide aux parois lissées par l’érosion en sortant du désert de Wahiba Sands et offrez-vous une délicieuse baignade rafraîchissante dans l’un des magnifiques bassins aux eaux cristallines.

Nizwa et son immanquable fort

Ancienne capitale du pays, la ville de Nizwa abrite une majestueuse forteresse érigée à la fin du 17ème siècle et entièrement restaurée récemment. Grimpez en haut de son impressionnante tour ronde pour profiter de la superbe vue panoramique sur les monts Hajar et les cultures de palmiers dattiers. La visite du fort nous plonge des années en arrière : vêtements, bijoux, accessoires et outils d’époque sont exposés pour créer de fidèles reconstitutions. Ne quittez pas Nizwa sans vous être perdu dans les rues de la vieille ville et avoir fait un tour au très animé souk. Le vendredi matin, a lieu le marché aux bestiaux, un événement de première importance pour les locaux qui se pressent en dishdasha, l’habit traditionnel des hommes et coiffés d’un kumma, un chapeau rond brodé ou d’un keffieh, un genre de turban. La ville est en pleine effervescence : les marchands défilent avec leurs chèvres et leurs vaches devant les acheteurs qui apprécient la qualité de la viande en la touchant ; les négociations et les affaires vont bon train. Ne manquez surtout pas ce moment de vie lors de votre passage sur le territoire omanais ! 

 

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !