contact-asia

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.

Lao Tseu
 

Le bon moment pour partir

La meilleure période pour explorer le Laos ? C'est à la saison sèche, entre novembre et mars, que vous éviterez la mousson et ses températures tropicales mais il n'en demeure pas moins que le pays est agréable à visiter toute l'année, notamment lorsqu'il y a moins de monde. Dans ce long pays qui s’étire du nord au sud, le thermomètre fait le grand écart entre 10 et 38 degrés. Les nuits peuvent être fraîches, prévoyez donc de chauds lainages pour toute la famille. 

Rizières au Laos pendant la saison humide

Un pays de tradition sacrée

Ici, on voue majoritairement un culte à Bouddha. Les Laotiens sont attachés à la religion, aussi vous veillerez naturellement à respecter cette ferveur et les coutumes locales. Pensez à emporter dans vos valises de quoi couvrir vos épaules et vos jambes lorsque vous visiterez les temples : des chemises, pantalons et robes longues, amples et légers, feront parfaitement l’affaire. Briefez également vos enfants sur le comportement à adopter dans les lieux sacrés : on retire ses chaussures et son chapeau à l’entrée, on chuchote si l’on a besoin de parler, on touche avec les yeux et on ne montre pas du pied. Les locaux ne se déchaussent pas uniquement avant de pénétrer dans les édifices religieux ; si vous apercevez un tas de chaussures devant un magasin ou une habitation, enlevez les vôtres.

Moine Laotien priant dans un temple boudhiste

Des habitants discrets

Les Laotiens sont des gens charmants et ouverts mais ils observent toujours une certaine réserve. Ne haussez pas le ton (avec eux évidemment, mais surtout entre vous) et gardez les démonstrations d’affection pour le privé. Le comble de l’impolitesse ? Toucher leur tête, qu’ils considèrent comme la partie du corps la plus pure. La langue officielle du Laos est le lao mais vous pourrez converser en français ou en anglais avec celles et ceux qui gèrent les lieux touristiques.

Père et fils à vélo à travers les rizières au Laos
Enfants laotiens jouant au balon dans un champs

Au rythme laotien


La devise du pays Bo pen yang, autrement dit Pas de souci ! résume bien la philosophie locale : à la cool ! Alors pour profiter pleinement de votre voyage au Laos en famille, laissez vos tracas à l’aéroport et suivez le mouvement ! Vous serez très vite emportés par cette langueur générale teintée de nonchalance. N’essayez pas de lui résister, votre patience serait mise à rude épreuve.
Dès que l’on sort des grandes villes, les longues distances à parcourir sont vite fatigantes pour des enfants en bas âge car les Laotiens roulent très lentement et les routes sont en mauvais état. Chez Asia, nous favorisons les déplacements en bateau et les vols domestiques, bien plus confortables.

 

De chouettes balades avec des enfants

Si les rudes montagnes du Nord Laos ne sont pas adaptées aux tout-petits, Luang Prabang accueillera chaleureusement vos têtes blondes. On peut presque tout faire à pied ou à vélo dans la capitale où règne une agréable douceur de vivre. 
Au sud-ouest du pays, Champassak se prête particulièrement à des temps d’exploration sédentaire en famille. Au programme, balade à vélo jusqu’à Vat Phou, un superbe temple bouddhiste à ciel ouvert inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, puis direction la magnifique île de Don Daeng pour une précieuse session de farniente collectif sur la plage.
Vous lirez sûrement que la visite des grottes laotiennes n’est pas indiquée lorsque l’on voyage avec des enfants. Pourtant, celles de Pak Ou, près de Luang Prabang, offrent un cadre sûr pour les plus de 5 ans. Après une heure à glisser lentement sur les eaux du Mékong, vous gravirez une petite centaine de marches et aurez la plus belle des récompenses en vous engouffrant dans les grottes calcaires : 4000 sculptures de bouddhas déposées par les pèlerins en guise de remerciements. Un spectacle généralement apprécié de 7 à 77 ans ! 

Enfants sur les bords du Mékong au Laos

Vaccins et autres précautions sanitaires

Pas de vaccin obligatoire pour votre voyage, en revanche une mise à jour des vaccins de la famille au complet s’impose avant de partir (sur avis de votre médecin) : diphtérie, poliomyélite, tétanos, hépatites A et B, typhoïde et encéphalite japonaise. Dans votre trousse à pharmacie, glissez des répulsifs contre les moustiques et de la crème solaire en quantité. Vous trouverez toutes les informations pratiques afin de préparer votre voyage au Laos sur notre rubrique dédiée.  
Comme dans de nombreux pays d’Asie, une fois sur place, fuyez l’eau du robinet et préférez-lui celle en bouteille pour préserver les ventres fragiles de votre petite tribu. À ce propos, rassurez-vous, la nourriture est nettement moins épicée qu’en Thaïlande par exemple. La gastronomie laotienne est très saine, composée de nombreux légumes cuits à la vapeur ou sautés, et d’herbes. Même si vos enfants feront la moue au début, ils vont très vite s’habituer aux saveurs locales qui agissent comme de véritables anti-stress. Point important si vous voyagez avec un bébé : il n’y a quasiment pas de chaises hautes dans les restaurants ni de tables à langer dans les toilettes publiques du Laos. Pensez à vous équiper en conséquence. 

Repas traditionnel laotien du riz gluant et du poisson grillé

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !