contact-asia

La cuisine japonaise n’est pas chose qui se mange mais chose qui se regarde.

Junichiro Tanizaki
 
 

Suivez le guide !

Florence, responsable de la destination chez Asia, connaît Tokyo comme sa poche. Ses sites incontournables comme ses secrets les mieux gardés, ses superbes temples cachés, ses fabuleux jardins zen, ses vertigineux gratte-ciel et ses meilleures tables. Fin gourmet, elle sait où savourer les sushis les plus frais de la ville, le ramen le plus parfumé et les pâtisseries tokyoïtes qui font fondre de plaisir. Elle teste chaque nouveau restaurant qui ouvre dans la capitale avec une seule idée en tête : combler les voyageurs en quête de saveurs exotiques. C’est dans les quartiers de Nakano et de Koenji, à l’ouest de la ville, qu’elle a choisi de vous dévoiler les lieux où se délecter des pépites gastronomiques japonaises.

Un pur délice pour les papilles à Nakano
A 10 minutes de métro du vibrant quartier de Shinjuku, Nakano est une partie de la ville encore peu connue des touristes. Pourtant, ce quartier mérite vraiment qu’on s’y attarde car il offre un autre visage du Japon. Sa rue la plus emblématique est celle de Nakano Broadway. Elle abrite trois étages de boutiques dont la célèbre Mandaraké où se pressent les Otakus, les geeks japonais, cherchant des figurines, cartes, mangas, jeux vidéo et films d’animation collector à se mettre sous la dent. Dépaysement garanti ! 

Faites une halte au deuxième étage pour prendre un petit encas dans l’un des nombreux restaurants du centre commercial. Après cette bouffée de culture populaire japonaise, il est de bon ton de s’offrir une petite promenade digestive dans le parc public Tegsugakudo Koen où de magnifiques cerisiers en fleurs se donnent en spectacle au printemps  puis d’aller se ressourcer dans le Temple Araiyakushi. Les ruelles regorgent d’excellents restaurants pour se mettre à table le soir venu. Voici mon trio coup de cœur à Nakano.

 
 

4-6-12 Chuo, Nakano

Hawa wa Saku

C’est LA bonne adresse pour manger l’une des grandes spécialités du pays du Soleil Levant : les udon. Préparées la veille à partir des meilleurs produits de la région, ces épaisses nouilles de blé tendre sont servies accompagnées de légumes bio et locaux ou de tendre boeuf wagyu de première qualité. Tous les plats sont délicieux mais le Gokujo Niku Udon et le Nakano Curry Udon remportent définitivement mes faveurs.

 

5-52-15, Nakano

Tezukuri Tenshin Mata Ashita

Un chouette petit spot du centre commercial de Nakano. Commandez-y des nikumans à emporter, ces réconfortantes et très populaires brioches façonnées à la main, fourrées au porc et cuites à la vapeur. Mordez généreusement dedans, leur moelleux est incomparable. Vous m’en direz des nouvelles !

 

1-10-12 Arai, Nakano

Maguro Mart

En japonais, maguro signifie thon. Vous l’aurez compris, le délicat poisson est à l’honneur dans ce minuscule établissement qui ne paie pas de mine. Vous pourrez le déguster sous toutes ses formes : tartare, au barbecue, pané, grillé, en salade, en sashimi, etc. Le goût est toujours au rendez-vous. Mon petit conseil : pensez à réserver, les places sont précieuses ! 

Les saveurs authentiques de Koenji

Une station de métro après Nakano Broadway, le quartier de Koenji se dévoile dans une ambiance décontractée et rétro. C’est l’un de mes coins préférés de Tokyo, loin de l’agitation et de la verticalité du centre-ville. On se croirait un peu dans une banlieue. Tout invite à la cool attitude à Koenji : les boutiques de créateurs et de jouets vintage, les charmantes friperies, les jolis cafés. On shoppe, on chine, on se pose tranquillement pour observer, sans se préoccuper de l’heure qu’il est, les habitants qui déambulent dans leurs tenues rock’n’roll. Au mois d’août, pendant 2 jours, à l’occasion de l’entraînant festival Koenji Awa Odor, le quartier se transforme en une piste de danse géante. Les locaux bougent au rythme des flûtes, des taikos et des shamisens, ces instruments de musique traditionnels tokyoïtes. Vous n’aurez qu’une envie : les rejoindre ! 
Les izayaka, de petites auberges nippones où les plats sont typiques et bon marché, se succèdent en enfilade dans les rues de Koenji. Je vous invite à pousser la porte de l’une d’entre elles pour plonger la tête la première dans le Tokyo authentique. Difficile de choisir parmi les nombreux très bons restaurants du quartier, il y a bien évidemment Dachibin (3 Chome-2-13 Koenjikita, Suginami) qui propose une cuisine délicate prenant ses racines sur l’île d’Okinawa depuis plus de 30 ans mais tellement d’autres ! Je vous en ai sélectionné 3. 

 

3-22-7 Koenji-Kita, Suginami, Tokyo

Tensuke

Une adresse de poche où l’on déguste les meilleurs tempuras de la ville, ces délicieux beignets de légumes et de fruits de mer. La spécialité de la maison ? Les tempuras aux œufs. Un régal !

 

4-27-18 1F, Koenji Station, Suginami, Tokyo

Manmajiima

Partagez un moment très convivial dans cette jolie izakaya tokyoïte, en mode brasserie-tapas. Les plats se commandent les uns après les autres, arrosés d’une bonne bière. Amusez-vous à tester plein de choses différentes sur la carte. Mention spéciale pour les sashimis frais, à tomber !

 

2-chome-14-24 Akebonocho, Tachikawa, Tokyo

Maruyama Gyoza 

Comme son nom le laisse deviner, c’est ici que l’on peut manger les meilleurs gyozas de Tokyo. Le choix de garniture de ces savoureux raviolis tantôt cuits à la vapeur ou bouillis, tantôt frits, est exceptionnel ! À chaque gyoza, sa sauce : soja, miso, sésame. Attendez-vous à une explosion de saveurs nipponnes en bouche !

 

Et les douceurs tokyoïtes ?

Il n’y a pas que les restaurants qui valent le détour dans la capitale japonaise. Côté sucré, la ville se défend aussi très bien. Mon adresse préférée ? Floresta Koenji (au 3-chome-34-14 Koenjikita, Suginami). Imaginez une boulangerie/pâtisserie qui vend des donuts à la composition irréprochable. Incroyable mais vrai : les beignets sont sans colorants, préparés à base de produits fermiers locaux et croquent juste ce qu’il faut sous la dent. La cerise sur le gâteau : leur adorable forme. Les adeptes de mignonneries craqueront pour un irrésistible donut kawaii chat ou poussin.

 

Rejoindre le club

Pour être au courant des dernières infos et se laisser inspirer, inscrivez-vous
à notre newsletter et l’Asie et le Pacifique n’auront plus de secrets pour vous !

Bienvenue chez les Kanaks

Un voyage en Nouvelle-Calédonie est l’occasion rêvée de faire connaissance avec un peuple unique au monde, vivant au rythme de ses traditions : les Kanaks. On organise cette rencontre d’exception